Imprimer

CORIOLIS, Gaspard-Gustave

CORIOLIS, Gaspard-Gustave

CORIOLIS, Gaspard-Gustave



Né le 21 mai 1792 à Paris
Décédé le 17 septembre 1843 à Paris

 




Extrait de l'article Coriolis (Gaspard-Gustave), par René Taton, Dictionnaire des biographies, PUF, 1958.

« Entré en 1808 à l'École Polytechnique, il en sortit dans le corps des Ponts et Chaussées. Répétiteur d'analyse à l’École Polytechnique en 1816, il dirigea les études de cette école de 1836 à 1843, tout en enseignant l’analyse et la mécanique à l’École Centrale.
Élu à l’Académie des Sciences en 1836, il a publié deux importants ouvrages de mécanique, l’un sur la théorie du jeu de billard, l’autre sur la théorie des machines.
Un théorème fondamental sur la force centrifuge composée porte son nom. »









Affichage par page
Trier par
Référence: 081

bleu.jpg

En 1835, Coriolis avait publié une Théorie mathématique des effets du jeu de billard. L'École Polytechnique était alors commandée par le général de Tholosé, ancien élève de la promotion de 1797, et particulièrement habile à cet exercice. Il exécutait, devant le répétiteur de Mécanique, les coups que ce dernier se chargeait d'analyser : collaboration originale, mais où presque toute la difficulté incombait au savant. Ce n'était pas, en effet, une mince entreprise, que de vouloir apporter, dans une pareille matière, la rigueur de la Géométrie : déterminer l'influence du coup de queue sur le mode de rotation et de translation de la bille ; prévoir le mouvement complexe auquel donnerait lieu, en vertu du frottement du tapis et de la réaction des bandes, chaque catégorie d'effets. La tâche fut cependant remplie d'une façon supérieure et, de l'avis de M. Résal, l'œuvre est si parfaite que c'est à peine s'il y aurait lieu d'en modifier quelques détails. 
A. de LAPPARENT, Livre du Centenaire de l'École Polytechnique 1794-1894

60,00 € *
*

-5%