DUGAS : Histoire de la Mécanique, 1950


DUGAS : Histoire de la Mécanique, 1950

Référence: 025
87,00

-5%
 

Remises

Modes de livraison possibles: Service postal (Europe), Service postal (Reste du monde), Service postal (Outre-Mer 1)

 

Dugas-025-titre.cdr.Vio1-Amn.jpg
 

René DUGAS

HISTOIRE

DE LA

MÉCANIQUE

Préface de Louis de Broglie

Neuchâtel, Éditions du Griffon
1950

 

Auteur :
René DUGAS

Préface :
Louis de BROGLIE

Thèmes :
HISTOIRE DES SCIENCES
MÉCANIQUE

PHYSIQUE
Mécanique quantique et ondulatoire

Reprint 1996
17 x 24 cm
656 p.
Relié
ISBN : 978-2-87647-025-5


Préface de Louis de BROGLIE 
(Extrait)

L'histoire de la Mécanique est l'une des branches les plus importantes de l'histoire de la Science. Dès les époques les plus reculées, l'homme a cherché à fabriquer des outils et des mécanismes lui permettant d'augmenter sa puissance d'action ou de se défendre contre les dangers qui le menaçaient. Et ainsi, plus ou moins implicitement, il était amené à se poser des problèmes de Mécanique : aussi voyons-nous dès l'Antiquité les premiers savants réfléchir sur ces problèmes et en aborder plus ou moins heureusement la solution.
L'étude du mouvement des astres qui, des pâtres Chaldéens aux grands astronomes Grecs et hellénistiques, fut l'une des premières préoccupations de l'humanité pensante, fut aussi l'un des chemins qui, après bien des détours, conduisirent à la découverte des véritables lois de la Dynamique. Comme on le sait, si les principes de la statique furent déjà correctement pressentis par les savants antiques, ceux de la dynamique longtemps voilés par les fausses conceptions de l'École aristotélicienne n'ont commencé à se faire jour qu'à la fin du moyen âge et au début de l'ère moderne. Puis ce fut le rapide développement de la Mécanique après les mémorables travaux de Képler, de Galilée, de Descartes, d'Huygens et de Newton, la codification de ses lois par des hommes comme Euler,  Lagrange, Laplace, l'immense développement de ses diverses branches et le nombre sans cesse croissant de ses applications au XIXe et au XXe siècle.
Les principes de la Mécanique étant parvenus à un tel degré de perfection qu'il y a une cinquantaine d'années, on pouvait croire leur évolution pratiquement terminée. C'est alors qu'ont apparu successivement deux prolongements inattendus de la Mécanique classique : la Mécanique relativiste d'une part, la Mécanique quantique et ondulatoire d'autre part. Elles ont trouvé leur origine dans la nécessité d'interpréter des phénomènes électromagnétiques très délicats ou de rendre compte des processus observables à l'échelle des atomes. Tandis que la Mécanique relativiste, tout en bouleversant nos notions habituelles d'espace et de temps, ne fait pour ainsi dire que compléter et couronner l'œuvre de la Mécanique classique, la Mécanique quantique et ondulatoire nous apporte des idées beaucoup plus radicalement nouvelles et nous force à renoncer à la continuité et au déterminisme absolu des phénomènes élémentaires. Mécanique relativiste et Mécanique quantique forment aujourd'hui les deux pointes extrêmes des progrès de nos connaissances sur l'ensemble des phénomènes mécaniques.
Dresser un bilan de l'évolution de la Mécanique depuis ses origines jusqu'à l'époque actuelle constitue donc, on le voit, une entreprise difficile exigeant une somme considérable de travail et de réflexion. Une telle histoire de la Mécanique, peu d'hommes pouvaient tenter de l'écrire, car sa rédaction exigeait non seulement des connaissances variées et approfondies sur toutes les branches de la Mécanique ancienne ou contemporaine, mais aussi une grande patience, une érudition avertie, un esprit critique aiguisé. Ces qualités diverses, René Dugas, qui s'était déjà fait remarquer par de belles études sur certains points particuliers de l'histoire de la Dynamique et par des exposés critiques sur diverses questions de Mécanique classique, de Mécanique relativiste et de Mécanique quantique, les réunissait à un haut degré. Aussi a-t-il réussi à aborder cette tâche écrasante et, après plusieurs années de travail, à la mener à bien. Et l'important ouvrage qu'il publie aujourd'hui sur l'histoire de la Mécanique constitue une vue d'ensemble du plus grand intérêt et sera hautement apprécié par tous ceux qui étudient l'histoire des connaissances scientifiques.
L'ouvrage de René Dugas est sur certains points comparable au célèbre livre d'Ernst Mach, La Mécanique - Exposé historique et critique de son développement .



S O M M A I R E

I - Les précurseurs.

- La science hellène.
- Sources alexandrines et tradition arabe.
- XIIIe siècle : L'École de Jordanus.
- XIVe siècle : Écoles de Buridan et d'Albert de Saxe. Nicole Oresme et l'École d'Oxford.
- XVe et XVIe siècles : L'École italienne. Blaise de Parme. La tradition d'Oxford. Nicolas de Cues et Léonard de Vinci. Nicolas Copernic. Scolastique italienne et parisienne au XVIe siècle. Dominique Soto et la chute des graves.
- XVIe siècle (suite) : L'École italienne de Nicolas Tartaglia à Bernardino Baldi.
- XVIe siècle (suite) et XVII
e siècle : Tycho Brahé et Képler.

II - Formation de la mécanique classique : XVIIe siècle.
- Statique de Stevin. Salomon de Caus.
- Galilée et Torricelli.
- Le rôle du P. Mersenne (1588-1648) comme intermédiaire international des mécaniciens. Roberval (1602-1675).
- Mécanique de Descartes. Hydrostatique de Pascal.
- Les lois du choc (Wallis, Wren, Huyghens, Mariotte). Mécanique de Huyghens (1629-1697).
- Newton (1642-1727).
- Leibniz et la force vive.
- École franco-italienne du P. Zacchi à Varignon.

III - Organisation et développement des principes de la mécanique classique : XVIIIe siècle.
- Jean Bernoulli et le principe des travaux virtuels (1717). Daniel Bernoulli et la composition des forces (1726).
- Querelle des forces vives.
- Euler et la mécanique du point (1736).
- Jacques Bernoulli et le centre d'oscillation. Le Traité de dynamique de d'Alembert (1743).
- Le principe de la moindre action.
- Euler et la mécanique du corps solide (1760).
- Clairaut et la loi fondamentale de l'hydrostatique.
- Hydrodynamique de Daniel Bernoulli. D'Alembert et la résistance des fluides. Équations hydrodynamiques d'Euler. Borda et les pertes de forces vives dans les fluides.
- Essais sur la résistance des fluides (Borda, Bossut, du Buat). Coulomb et les lois du frottement.
- Mécanique de Lazare Carnot.
- La Mécanique Analytique de Lagrange.

IV - Quelques traits caractéristiques de l'évolution de la mécanique classique après Lagrange.
- Mécanique de Laplace (An VII).
- Fourier et le principe des travaux virtuels (An VI).
- Principe de la moindre contrainte (1829).
- Mouvement relatif : retour à un principe de Clairaut. Théorèmes de Coriolis. Expériences de Foucault.
- Théorème de Poisson (1809).
- Mécanique analytique au sens d'Hamilton et de Jacobi.
- Équations de Navier.
- Cauchy et la déformation finie des milieux continus.
- Hugoniot et la propagation des mouvements dans les milieux continus.
- Helmholtz et l'énergétique. Discussion des principes newtoniens (Saint-Venant, Reech, Kirchhoff, Mach, Hertz, Poincaré, Painlevé, Duhem).

V - Les principes des mécaniques physiques modernes.
- Relativité restreinte.
- Relativité généralisée.
- Dynamique des quanta au sens de Bohr.
- Mécanique ondulatoire au sens de Louis de Broglie et de Schrödinger.
- Mécanique quantique au sens d'Heisenberg et de Dirac.
- Développement des principes de la mécanique quantique.
- Discussions sur les principes de la mécanique quantique.

 

Nous vous recommandons aussi

*

-5%
 


Parcourir également ces catégories : DUGAS, René, de BROGLIE, Louis, HISTOIRE DES SCIENCES, MÉCANIQUE, Mécanique quantique et ondulatoire, TARIF GÉNÉRAL