SCHRÖDINGER : Mémoires sur la Mécanique ondulatoire, 1933


SCHRÖDINGER : Mémoires sur la Mécanique ondulatoire, 1933

Référence: 048
42,00

-5%
 

Remises

Modes de livraison possibles: Service postal (Europe), Service postal (Reste du monde), Service postal (Outre-Mer 1)

Schroedinger-048-titre.Amn.jpg

Erwin SCHRÖDINGER

MÉMOIRES

SUR LA

MÉCANIQUE ONDULATOIRE

Traduit par Al. Proca

Préface de Marcel Brillouin

Paris, Librairie Félix Alcan
1933

Auteur :
Erwin SCHRÖDINGER

PRIX NOBEL

Préface :
Marcel BRILLOUIN

Traduction :
Alexandre PROCA

Thème :
PHYSIQUE
Mécanique quantique et ondulatoire

Reprint 1988
16 x 24 cm
266 p.
Broché
ISBN : 978-2-87647-048-4

S O M M A I R E

Quantification et valeurs propres.
Première communication.
(Annalen der Physik, (4), Vol. 79, 1926).

Quantification et valeurs propres.
Deuxième communication.
(Annalen der Physik, (4), Vol. 79, 1926).

- L'analogie entre la mécanique et l'optique, d'après Hamilton.
- Mécanique "géométrique" et mécanique "ondulatoire".
- Exemples d'application : l'oscillateur de Planck ; le problème de la dégénérescence ; cas du rotateur dont l'axe est fixe dans l'espace ; cas du rotateur rigide dont l'axe est libre ; le rotateur déformable (molécule biatomique).

Le passage continu de la micro-mécanique à la mécanique macroscopique.
(Die Naturwissenschaften, 14 Jahrg., Heft 28, 1926, p. 664-666).

Sur les rapports qui existent entre la mécanique quantique de Heisenberg-Born-Jordan et la mienne.
(Annalen der Physik, (4), Vol. 79, 1926).

- Introduction et résumé.
- Correspondance entre une fonction bien ordonnée et un opérateur ou une matrice. Vérification de la règle de multiplication.
- Les conditions de quanta de Heisenberg et les règles de dérivation partielle.
- La résolution des équations de mouvement de Heisenberg.
- Comparaison des deux théories. Vue d'ensemble sur une interprétation classique de l'intensité et la polarisation du rayonnement émis.

Quantification et valeurs propres.
Troisième communication : Théorie des perturbations avec application à l'effet Stark des raies de Balmer.
(Annalen der Physik, (4), Vol. 80, 1926).

- Théorie des perturbations : Une seule variable indépendante.
- Plusieurs variables indépendantes (équation aux dérivées partielles).
- Application à l'effet Stark : calcul des fréquences, d'après une méthode analogue à celle d'Epstein ; essai de calcul des intensités et des polarisations des composantes Stark ; traitement de l'effet Stark d'après la méthode qui correspond à celle de Bohr.
- Appendice mathématique : les fonctions orthogonales et les polynômes de Laguerre généralisés ; intégrales définies portant sur le produit de deux fonctions orhogonales de Laguerre ; intégrales portant sur des fonctions sphériques.

Quantification et valeurs propres.
Quatrième communication.
(Annalen der Physik, (4), Vol. 81, 1926).

- Élimination du paramètre d'énergie de l'équation fondamentale. Équation des ondes proprement dites. Systèmes non-conservatifs.
- Extension de la théorie des perturbations à des perturbations qui renferment explicitement le temps. Théorie de la dispersion.
- Atomes excités, systèmes dégénérés, spectre continu.
- Discussion du cas de résonance.
- Généralisation pour une perturbation arbitraire.
- Généralisation des équations fondamentales du point de vue relativiste et magnétique.
- Sur la signification physique du scalaire de champ.

Sur l'effet Compton.
(Annalen der Physik, (4), Vol. 82, 1927).

Le théorème de la conservation d'énergie et de quantité de mouvement pour les ondes matérielles.
(Annalen der Physik, (4), Vol. 82, 1927).

Échanges d'énergie d'après la mécanique ondulatoire.
(Annalen der Physik, (4), Vol. 83, 1927).

- La méthode de variation des constantes arbitraires.
- Interprétation des échanges quantiques d'énergie, d'après la mécanique ondulatoire.
- Hypothèse statistique.
- Système quelconque plongé dans un thermostat.

Additions.
- Remarque sur la manière de déduire la condition de fréquence de Bohr.
- Quantification itérée.
- Définition d'un élément de matrice.
- Expression de la densité d'électricité.
- Avantages comparés de l'hypothèse ondulatoire et du postulat de Heisenberg concernant les probabilités de transition.
- Sur le caractère complexe de la fonction Ψ.
- Prévision de l'effet Raman.
- Sur le système de coordonnées de Pauli pour l'étude de l'effet Compton.

Nous vous recommandons aussi

*

-5%
 


Parcourir également ces catégories : SCHRÖDINGER, Erwin, BRILLOUIN, Marcel, PROCA, Alexandre, PRIX NOBEL, Mécanique quantique et ondulatoire, TARIF GÉNÉRAL