Imprimer

STIELTJES, Thomas Jan

STIELTJES, Thomas Jan

STIELTJES, Thomas Jan



Né le 29 décembre 1856 à Zwolle, Pays-Bas
Décédé le 31 décembre 1894 à Toulouse


Mathématicien français, né hollandais




Extrait de l'article STIELTJES (Tomas Jan), par René Taton, Dictionnaire des biographies, PUF, 1958

Fixé en France à partir de 1885, il se fit naturaliser et enseigna les mathématiques à l'université de Toulouse.
Très lié avec Hermite avec qui il entretint une correspondance du plus haut intérêt, il étudia les séries divergentes, la théorie des nombres et généralisa la notion classique d'intégrale.







Affichage par page
Trier par
Référence: 338

rouge.jpg  violet.jpg

Aucune correspondance d'Hermite ne fut plus suivie ni plus abondante que celle qu'il avait commencée en 1882 avec un astronome adjoint de l'Observatoire de Leyde, Thomas Stieltjes. Le souci des mêmes problèmes et une même tournure d'esprit attirèrent Hermite vers Stieltjes, et une vive sympathie s'établit vite entre le jeune débutant et le vétéran de la Science. La mort de Stieltjes, arrivée prématurément en 1894, put seule interrompre cette correspondance, unique peut-être dans l'histoire de la Science. Relisant, après ce triste événement, la longue série de lettres du géomètre éminent pour qui il avait une si affectueuse estime, Hermite pensa qu'il importait à la mémoire de Stieltjes que ce témoignage de son activité et de son génie mathématique
 ne disparût point. Il était impossible de publier les lettres de Stieltjes sans publier celles d'Hermite, tant leur collaboration avait été intime ; les amis de Stieltjes eurent ici à vaincre quelque résistance d'Hermite, qui finit cependant par se décider à laisser paraître l'ensemble de la Correspondance.
Émile PICARD, Introduction

150,00 € *
*

-5%