MONGE : Feuilles d'analyse appliquée à la géométrie, 1801

Référence: 287
45,00

-5%
 

Remises

Modes de livraison possibles: Service postal (Europe), Service postal (Reste du monde), Service postal (Outre-Mer 1)

Monge-287-titre.Amn.jpg

Gaspard MONGE

FEUILLES D'ANALYSE

APPLIQUÉE

À LA GÉOMÉTRIE

À L'USAGE
DE L'ÉCOLE POLYTECHNIQUE

Publiées la première année de cette École
(an 3 de la République)

Paris, Baudouin,
Imprimeur du Corps législatif, du Tribunat et de l'Institut national

Thermidor An 9
(1801)

Auteur :
Gaspard MONGE

Cours de l'École Polytechnique

Thème :
MATHÉMATIQUES
Géométrie analytique et différentielle

Reprint 2008
21,5 x 28 cm
154 p.
Broché
ISBN : 978-2-87647-287-7

S O M M A I R E

N° 1
Équation de la ligne droite.
Par un point donné de l'espace, mener une droite parallèle à une autre droite donnée.
Trouver l'équation d'une droite menée par deux points donnés dans l'espace.
Par un point donné dans l'espace, mener un plan parallèle à un autre plan donné.
Faire passer un plan par trois points donnés dans l'espace.
L'équation d'un plan étant donnée, trouver les angles qu'il forme avec les plans rectangulaires de projections.
De la droite perpendiculaire au plan.
De la droite perpendiculaire à une autre droite.

N° 2
Par un point donné dans l'espace, mener une perpendiculaire à un plan donné.
Par un point donné dans l'espace, mener un plan perpendiculaire à une droite donnée.
Par un point donné dans l'espace, abaisser une perpendiculaire sur une droite donnée.
Deux plans étant donnés, trouver les projections de leur intersection.
Deux plans étant donnés, trouver l'angle qu'ils forment entre eux.

N° 3
Deux droites étant données dans l'espace, si elles se coupent, trouver l'angle qu'elles forment entre elles, ou, si elles ne se coupent pas, trouver l'angle que forment leurs projections sur un plan qui leur est parallèle.
Trouver l'angle que forme une droite donnée avec un plan donné.
Deux droites étant données, trouver leur plus courte distance.
Deux droites étant données, trouver les équations de la droite qui est perpendiculaire à l'une et à l'autre, et sur laquelle se mesure leur plus courte distance.

N° 4
Des plans tangents et des normales aux surfaces courbes.
Des surfaces cylindriques.

N° 5
Des surfaces coniques.
Des surfaces de révolution.

N° 6
Des surfaces engendrées par le mouvement d'une droite qui est toujours horizontale et qui passe toujours par la même verticale.

Nos 7 et 8
Des surfaces qui enveloppent un nombre infini d'autres surfaces.
Des caractéristiques et arêtes de rebroussement.
Des surfaces des canaux dont l'axe est une courbe quelconque plane et horizontale, et dont les sections perpendiculaires à cet axe sont des cercles de rayon constant.

N° 9
Des surfaces dont la ligne de plus grande pente est une droite d'inclinaison constante.
De la caractéristique.

N° 10
De la surface courbe qui enveloppe l'espace parcouru par une surface courbe, constante de figure, et qui, sans tourner, se meut le long d'une courbe quelconque à double courbure.

N° 11
De la surface engendrée par le mouvement d'une droite qui ne cesse pas d'être parallèle à un plan constant de position.

N° 12
De la caractéristique des surfaces dont l'équation est aux différences secondes.

Nos 13 et 14
De la surface engendrée par le mouvement d'une droite qui passe toujours par l'axe des z.
Des surfaces développables.

N° 15
De la surface courbe qui enveloppe l'espace parcouru par une autre surface donnée, constante de figure, et qui, sans tourner, se meut le long d'une courbe à double courbure entièrement arbitraire.

N° 16
De la surface engendrée par le mouvement d'une courbe à double courbure donnée, constante de figure, et qui, sans tourner, se meut le long d'une autre courbe entièrement arbitraire.

Nos 17 et 18
Des deux courbures d'une surface courbe.

Nos 19 et 20
Des lignes de courbure de la surface de l'ellipsoïde.

Nos 21, 22 et 23
De la génération de la surface courbe dont toutes les lignes d'une des courbures sont dans des plans parallèles à un plan donné.

Nos 24 et 25
De la surface dont un des rayons de courbure est constant.

N° 26
De la surface dont les deux rayons de courbures en chaque point sont égaux entre eux et dirigés du même côté.

Nos 27 et 28
De la surface courbe dont les deux rayons de courbures sont toujours égaux entre eux, et de signes contraires.

Nos 29 et 30
De la surface courbe engendrée généralement par le mouvement d'une ligne droite.
De la caractéristique sur les surfaces dont l'équation aux différences partielles est du troisième ordre.
Méthode pour la trouver, qui convient à tous les ordres.

N° 31
De la surface courbe qui enveloppe une suite de sphères variables de rayon, et dont les centres sont distribués sur une courbe quelconque.

Nos 32, 33 et 34
Sur les développées, les rayons de courbure et les différents genres d'inflexion des courbes à double courbure.

Nous vous recommandons aussi

*

-5%
 


Parcourir également ces catégories : MONGE, Gaspard, Cours de l'École Polytechnique, Géométrie analytique et différentielle, TARIF GÉNÉRAL